Vision

Aller en bas

Vision

Message  Le Savoir Prismatique le Ven 9 Juil - 18:50


(La musique ne s'affiche pas ? Téléchargez-la ici : http://bluelaguna.net/downloads/mp3s/ff8music/39+-+Fragments+Of+Memories.mp3)

 La vision est floue. Imperceptiblement, l'on semble tout voir, et ne rien voir à la fois. Comme, si, des visions lointaines de l'autre bout de l'univers, nous parvenait. Tout est flou, et peu visible, mais tout est incroyablement clair à la fois... La vision défile. Le sens, peu à peu, commence à venir, tant soit-il... La vision, d'une sorte de laboratoire. Non, de poste de commande. Les murs métalliques ne cachent en rien les tableaux de commandes et les terminals, mais l'ambiance y est apaisante. Les murs, d'une teinte blanche reposante, va de concours avec l'étrangetée de la vision. Il est difficile de décerner les formes et les détails de la pièce, si ce n'est qu'elle semble relativement petit et qu'il y a deux entrées sur deux murs paralèlles. L'on tente de forcer la vision, de se déplacer, mais c'est impossible, l'on s'en vois bloqué, comme fixé, une sorte de mur mental qui brouille le corp et l'esprit ainsi que l'admiration de la vision. Alors, l'on se retourne, car on ne semble pas manipuler son corp mais bien l'esprit, et l'on observe une fille qui rentre dans la pièce. La jeune fille d'une dizaine d'années et à l'abondante cheveulure orange... était... Non. C'était trop difficile à percevoir, à déterminer. On ne pouvait déja que donner des formes approximatives, mais l'esprit ne semblait pas s'épanouïr suffisament au point de lui en donner des formes préçises et exactes. Bien que ça n'avait pas directement frappé l'esprit du fait de l'immaculé de la salle et la façon dont elle se fondait dans le décors, elle devait être habillée de blanc. Elle se dirigeait vers un coin de la place.

 — "Pr...seur, profe...eur... Vér...is est...u me...ir et m'...e demain il m'...nera en ville. Es...e j'ai le droit ?"

Les sonoritées sont troubles. Impossible de savoir distinctement ce qu'elle a dit, seulement des bribes nous atteignent. Elle semble s'adresser à une personne. On ne l'avait pas remarqué plus tôt. On a toujours du mal à le remarquer. On plisse notre esprit comme nous plisserions les yeux; l'on semble distindre la forme d'un grand homme, habillé de blanc immaculé lui aussi, de dos... Il semble se retourner pour répondre, et à se moment là, la vision se brouille. Nous entendons juste, quelque-chose. Un mot, une phrase, un nom... Quelque-chose.

Véridis.
avatar
Le Savoir Prismatique
Régisseur du Destin

Messages : 113
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://destinacio.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum