Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Le Savoir Prismatique le Mer 12 Mai - 17:14

 Pour ce qui sembla être comme le passage d'une éternitée... Le monde fût drapé de mystère et de ténèbres... Une limbe entre le sommeil éternel et le réveil... Le rêve infinis... Le seul repos devant le néant... Jusqu'à que soudainement...! Annonciateur d'une nouvelle aube sur l'horizon rougissant...!!

 Le groupe se réveilla. Ils étaient mal... Ce qu'ils venaient de passé était une sensation très désagréable. De plus, contrairement au préçédent endroit où ils s'étaient révéillés, ils étaient couchés sur un sol dur et rocailleux, sale, emplis d'une odeur d'ordure étouffante... Une odeur de merde. Celle d'un monde plongé au plus proffond de la terre, sans voir la lumière du jour, où l'air ne filtre pas et les odeurs s'accumulent. Il faisait froid, et il semblait faire une noirceur à en couper le souffle. Petit à petit, à contrecoeur, ils s'éveillèrent, et pûrent observé l'étrange des plaines autours d'eux :


 Une plaine étrange, d'un sol rocailleux à la couleurs paraissant innaturelle, sans parler de l'herbe courte et sèche comme mourrante qui se déployait, et des roches arides prennant des formes étranges qui s'élevaient comme sortes de plante locale. Le tout s'étendait au loins, et le ciel n'était qu'une sombre forme étrange et obscure qui s'alambiquait et se distordait dans tout les sens, continuellement... Ils étaient dans un monde de ténèbre. Tout était sombre, mais étrangement, la vue s'habituait rapidement et on n'y voyait pas trop mal, grâce aux sortes d'ondulation d'obscuritée lumineuse dans le ciel, même si le soleil y manquait cruellement. Le soleil... Ils ressentaient qu'ils ne le reverraient pas avant longtemps...

 Ainsi commence leur aventure... Dans le néant le plus total...
avatar
Le Savoir Prismatique
Régisseur du Destin

Messages : 113
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://destinacio.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Gordon Blake le Mer 12 Mai - 17:57

Je me réveillai soudainement. Je me trouvais dans un endroit étrange, le sol était de couleur violette, il y avait peu de végétation et surtout, il faisait très sombre. Ceci devait donc être le monde des ténèbres et des abysses ... Me relevant, je retirai la poussière violette qui se trouvait sur moi et tâchai de me remémorer les derniers évènements. Donc, après être allé me ... "noyer", Leon Vogüé était apparu puis ... Rien. J'étais incapable de me souvenir d'évènements plus lointains. J'en avais donc déduit que j'avais perdu connaissance et avait atterri ici. J'étais par ailleurs le premier à me réveiller, apparemment.

Bien. Cet endroit était vraiment atypique. Le sol était violet, il n'y avait quasiment aucune végétation et des roches se tordaient, leur donnant une allure de plante torturée. Je vérifiai alors que j'avais toujours mon épée sur moi. Elle était bien là, je ne l'avais pas perdu lors de ma "noyade". Tant mieux, étant donné l'allure des lieux, je pensais en avoir besoin. Je n'avais néanmoins pas grand chose à faire à part attendre que le groupe se réveille afin que nous partions explorer ce ... cet endroit.
avatar
Gordon Blake

Messages : 59
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Darphenix le Mer 12 Mai - 18:02

 Oublié.
 C'est ce qu'il avait fait du souvenir de la désagréable traversé d'un monde à l'autre. Il l'avait oublié. Du moins il devait. Il se demanda comment Léon voyageait seul. Et il se demanda comment il repartirait de ce monde. D'ailleurs, à en juger par le ciel navrant au dessus de lui, il se trouvait probablement dans le monde qui attendait un messie inespéré.

 Il se releva, un peu courbaturé, et s'étira longuement, histoire de faire taire les douleurs lancinantes dans son corps puis, décidé à bouger et à faire vivre cette chose qu'il était contraint d'appeler un groupe, parla à voix haute.

- Bon! On est arrivé sans encombre. Personne n'a rien de cassé? Personne n'a fait de malaise? Tout le monde est bien là, pour commencer?

 Un homme nouveau dans un nouveau monde. Il allait s'en tenir à ça pour le moment. Même s'il savait que le naturel pousserait pour revenir...
avatar
Darphenix

Messages : 69
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Warp le Mer 12 Mai - 18:45

Alberich marchait dans les tréfonds de son âme.
Il était toujours en train de marcher sur le même sol quadrillé, entouré d'un noir quasi-absolu. Nous disons bien ici quasi, en effet, des changements s'étaient opérés depuis sa dernière visite.
Le Cartomancer pouvait voir en effet des sortes de sphères lumineuses se balader de manière totalement aléatoire dans son âme, éclairant quelques pans de terrain. Rien de bien folichon, en tout cas.
Il marchait d'un pas calme, il ne se demandait plus où il était et ne courait pas tel un aveugle dans le néant. Il continua sa route.

Il était maintenant face à lui.
L'homme qui habitait son âme.
Il restait toujours dans l'obscurité, mais les sphères lumineuses purent donner quelques détails sur lui : il avait des cheveux bruns et était de la même taille qu'Alberich. C'était tout ce qu'on pouvait dire.


"Bien... je vais devoir te laisser te débrouiller seul."
"Attends, qui es-tu ?"
"Tu aimerais le savoir mais je ne peux pas te le dire. Ce que je peux te dire, c'est que j'ai besoin de toi et que tu as besoin de moi..."
"... pardon ?"
"C'est déjà un miracle que j'ai enfin pu t'adresser la parole directement. Cette quête va nous servir à tout deux... je t'aiderais en cas de grave problème, ne t'inquiète pas."
"Je ne comprends rien."
"Ne cherche pas à comprendre. Au fait, j'ai dû prendre contrôle de ton corps pendant une certaine durée... ne m'en veux pas."
"Quoi ?!"

Ce fut les seules paroles qu'ils purent s'échanger : Alberich se réveilla en poussant un cri de douleur.

La désolation...

Il n'y avait aucune lumière. Aucune vie. Aucune joie. Tout était morne et triste. Ils étaient tous sur un sol rocailleux et ressentaient l'absence du soleil.
Il n'y avait pas de soleil.
Tout n'était que ténèbres.

Alberich, par réflexe, se mit à consulter ses cartes qui étaient restées intacts durant le trajet, curieux phénomène... un effet de sa magie sans doute !



Première arcane, le Bateleur. L'initiative, l'action, le démarrage... le message était clair. Alberich se mit à marcher d'un pas tout en essayant de garder le déséquilibre. Il regardait l'horizon, cherchant désespérément un signe de vie.
avatar
Warp

Messages : 68
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sazer le Mer 12 Mai - 19:43

L'arrivée dans ce nouveau monde était accompagné d'un sentiment assez désagréable. Mais, pour qu'il ait encore conscience de ce sentiment... ça voudrait dire qu'il est bien arrivé à destination dans l'un de ces mondes que Léon (?) avait choisi...
Le verre du monocle avait glissé, d'un geste presque naturel Sazer le remettait en place.

De ce sentiment désagréable vint la stupeur au regard de ce nouveau monde. Un monde étrange, sombre... serait-ce le monde des ténèbres dont mentionnait Léon ?
Rien n'était sûr pensait Sazer... Ce monde semblait ravagé dans... un contexte de guerre. Malheureusement, la solution d'un monde de technologies était à exclure... Dommage pensa Goykai. Il repensa à ses dernières questions s'ils devaient traverser les deux autres mondes ensuite... Réponses qu'avait éviter Léon sans doute pour le "jeu" de la quête.

Un monde étrange par ses couleurs... mais aucunes étrangetés ne pouvaient surprendre Sazer avec ce qu'il avait vécu jusqu'à maintenant...
Il se leva et regarda quand même si le reste du groupe était au complet. Il pouvait voir Albérich au loin... Il parlait tout seul. Quel étrange personnage ou alors il hallucinait et il parlait avec un personnage imaginaire...
Enfin, l'importance était la direction à suivre... Le colonel posa avec le sourire.


- Eh bien, eh bien... Charmant voyage. Dommage que Léon nous a pas dit la marche à suivre sauf si un autre guide nous accueille... ou un juge...
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Schiffer le Jeu 13 Mai - 3:05

Schiffer étouffait, ARGH ! C'était horrible !!

-----------------------

Il ouvrit les yeux en sursaut. Il cracha un peu d'eau immédiatement et repéra les lieux : il était dans une sorte de plaine, surtout constituée de... roche bleue ? Wow, c'est bizarre. Bon, c'est pas grave, en fait oui. Il y avait de l'herbe morte un peu partout, par contre, le plus flagrant était le ciel : tout était sombre, comme du charbon. En fait, comme du chocolat, disons, il ne faut pas exagérer. Bref : il faisait noir. Le jeune homme tâta ses armes : elles étaient toujours là. Ses orteils : présents. Ça va.

Il se releva péniblement, il n'était pas le premier. Les gens parlaient, mais... Schiffer n'était pas trop dedans. Il attendrait quelqu'un qui allait les diriger ou peu importe, il va bien se passer quelque chose. Il se rassit donc sans parler à personne, il n'avait plus envie de rien faire, mourir était assez éprouvant.
avatar
Schiffer

Messages : 76
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 23
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Luna le Jeu 13 Mai - 7:45

Je me suis réveillée. Enfin j'espère. J'espère surtout ne pas être morte une seconde fois. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Mais, lorsque je suis partie me noyer, une fois que j'étais au fond, j'avais mal, mais il y avait une belle lumière. Était-ce celle qui allait me ramener là où je reposerais à jamais ? Je ne pense pas. Léon ne nous aurait pas mener à une mort comme celle-ci. Alors, qu'a t-il fait ? J'entends des voix. Ce sont les voix de mes "camarades". Pourquoi suis-je encore avec eux ? Dommage qu'il n'en ai pas égarés quelque un, ou qu'il ne m'es pas égaré, ainsi, les embrouilles inutiles qui se créaient ne serait plus.

Je me relève. Combien de temps s'est écoulé depuis notre départ ? Je ne sais pas. Je ne saurais le dire. Je regarde le paysage. Je n'aime pas. Je préfère celui de La Croisée Des Mondes. Je me demande où l'on est. Le paysage est sombre, on dirait un lieu de désolation. On ne voit aucun être humain, ni même aucune machine. Il n'y a tout simplement rien. Nous sommes seuls, dans cet endroit inconnu. L'odeur qui se dégage de cet endroit n'est pas très agréable. On dirait que nous sommes enfermés dans un endroit où l'air extérieur ne passe jamais, alors que pourtant, il passe. Mais je n'aime pas cet endroit. De plus, on ne voit plus le Soleil. Le Soleil existe-il dans ce monde ? Pourquoi ne le voit on pas ? Je ne sais pas. Mais je veux partir d'ici.
avatar
Luna

Messages : 54
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 22
Localisation : Argenteuil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Claire Leiden le Jeu 13 Mai - 18:36

 Où allez, maintenant ? C'était la question qu'ils se posaient collectivement. Perdu dans la noirceur, tous étaient réticent à avancer dans un tel brouillard des esprits, et les dircordes ne tarderaient pas à exploser une fois encore, maintenant que ni Léon ni Esbald n'étaient là pour les arrêtés. C'était problématique. Certains s'inquiétaient, d'autres se recroquevillaient sur eux-même. Il fallait avancer pourtant, c'était ce que certains se disaient. Mais les relation sont-elles si mauvaise pour que la confrontation en sembles à ce point inévitable ? Quand soudain...

 "Si tu veux sortirs d'ici, alors fait le vite..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
'Claire Leiden' a effectué l'action suivante : Destiny Trigger

'Destiny Master' : 4

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 Tout fût l'espace d'une seconde. Peut-être moins. Une lame de sang tranchante passa aux côtés des héros, érraflants certaines d'une coupure étrangement douloureuses. L'étrange lame fila tel un javelot, coupant tout, ne se détournant de sa trajectoire, pour finallement arriver tout juste sur la jeune fille, Luna, et lui transpercer l'abdomen dans toute sa splendeure. Son corp, traversé par une épaisse lâme de sang, fût projetté. La lame faisait... Mal... Extrêmement mal. Elle semblait prodigué une réaction à la douleurs deux ou trois fois plus vive qu'une blessure normale. C'était horrible. Mais heureusement (Horriblement ?), la lame n'avait pas transpercé un point vital de la jeune fille qui s'éffondrait. La pluspart mirent un temps avant de réaliser ce qui était arriver. Certains fixèrent en premier lieux Luna bléssée, d'autres là d'où provenait l'attaque, par instinct de combat. Ils vîrent une étrange jeune fille habillée de vert qui flôttait dans les airs, affichant un indomptable air de mépris à l'encontre du groupe.

 — Alors c'est vous qu'il a choisis cette fois ? Vous êtes vraiment pathétiques...


(La musique ne s'affiche pas ? Téléchargez-la ici : http://bluelaguna.net/downloads/mp3s/tales-of-the-abyss-ost-soundtrack/116+Oracle+-+Coercion.mp3)

 Un air de mépris grandiose et divin. Inaccessible. Elle les méprisaient. Proffondement. Habillée d'une longue robe verte et coiffé de long cheuveux décolorés et poisseux, ses yeux étaient rouge sang comme la haine. Elle était jeune... Elle devais faire 11, 12 ans ? Mais elle paraissait horrible. Sa peau était pâle comme ils ne l'avaient jamais vus. Elle imposait un mur intraversable juste par son regard et sa position, étrangement statique dans les airs, les bras croisés et teinté d'un regard méprisant leur étant adressé avec insistence. Elle leur parlait avec une voix déformé par la haine.

 — Pathétique ! C'est pathétique ! Si vous n'avez pas l'intention de vous battres, alors crevez, retournez d'où vous venez ! Soyez détruit ! Décharné ! Éradiqué ! Massacré ! Dévoré ! Écrasé ! Découpé ! Brisé ! DISPARAISSEZ MAINTENANT !

 Elle posa sa main sur son bras, et commença à en extraire une nouvelle lame de sang, encore plus longue sur la préçédente. Elle tremblait tant sa voix était teintée de hargne et de folie. Quand elle eût finit d'extraire la très longue lame, elle fît apparaître un manche et le pris comme un fleuret. Elle se posa au sol.

 — Vous n'avez rien à faires ici... Partez ! Je vais vous tuer ! Vous avez entendez ? Je vais vous assassiner les un après les autres ! Alors partez d'ici... Maintenant... Ici, c'est moi qui dicte les règles ! Vous ne revenez pas à cet endroit. Ce n'est pas là où vous devez êtres. Vous n'êtes pas digne ni même capable. Disparaissez !

 Elle pointa son long fleuret sanguin vers le groupe, alors que Luna gîsait par terre, pâle de douleurs, du côté du groupe.
avatar
Claire Leiden

Messages : 2
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Warp le Jeu 13 Mai - 19:02

Analyse de la seconde.

0,09. Alberich sentit quelque chose arriver.
0,17. Quelque chose arriva effectivement.
0,25. Il sentit quelque chose couper son bras.
0,73. L'objet mystérieux s'approchait de Luna.

Le Cartomancer détourna sa vision, l'air horrifié, assistant totalement impuissant au moment même où cet objet non identifié allait transpercer la jeune fille. Il voulut tendre la main, il voulut bouger, il voulut agir. En vain, il ne pouvait qu'assister en tournant la tête au coup qui allait être porté.
Il y eut un bruit de chair transpercé. Une lame de sang venait de la mettre hors service.
Une personne.

Alberich se mit soudain à avoir peur de cette petite fille qui flottait dans les airs. Elle avait une aura de haine... sa magie le ressentait. Ils venaient de la voir et elle les haïssait. Elle respirait la haine. Elle soufflait la haine. Elle était la haine.
Une haine tellement forte qu'elle paralysait Alberich. L'individu dans son esprit grinça des dents.

Il tomba à genoux, tenant sa blessure. Bordel mais c'était qui ? Elle était trop puissante. Elle venait de vaincre Luna en un seul coup.
Il se sentait tellement écrasé par son aura, elle faisait peur. Elle était supérieure. Elle ne jouait pas dans la même catégorie qu'eux.

Partez !

Le mot raisonna dans l'esprit d'Alberich plusieurs fois. Il ne savait pas quoi faire. Luna était blessée, en danger grave ! Le bon sens nécessitait de la sauver... mais avec cette personne, cette personne devant elle...
Il consulta ses cartes dans son esprit intérieurement.


Le Jugement et la Maison-Dieu qui s'écroulent... ces deux cartes laissaient transparaître un message on ne peut plus clair :

DEGAGE DE LA AVANT DE CREVER !

Alberich se releva et sortit une autre arcane de son manteau avant de crier :



"Arcane X : La Roue de la Fortune. HASTE !"

Une étrange lueur se mit à sortir de la carte du Cartomancer qui l'enveloppa lui et ses compagnons, même Luna. Il sentit son corps se mettre à fonctionner en accéléré. Il pouvait faire ses actions beaucoup plus rapidement. Selon l'ordre logique des choses, les autres étaient capables d'agir à une vitesse supérieure. C'était l'un des seuls sorts qu'Alberich avait.

"Il faut fuir ! On a pas les capacités pour la vaincre ! Il faut dégager d'ici avant que nous soyons tous morts !"
avatar
Warp

Messages : 68
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Darphenix le Jeu 13 Mai - 20:22

 Personne ne lui répondit.
 Bah, il fallait s'y attendre dans ce groupe de cas social. Visiblement la meilleure chose à faire était encore d'ignorer royalement ce qu'on pourrait lui dire et de n'en faire qu'à sa tête. Il se surprit à apprécier Sazer, lui répondait, au moins. Même si c'était pour le faire chier. Il n'aurait qu'à considérait ça comme un jeu! Oui, voilà l'idée. Au moins il aurait quelqu'un avec qui parler...
Une douleur foudroyante au flanc!
 Foudroyante mais brève. Ça n'avait fait que l'effleurer, heureusement. Un bruit sourd qui n'était pas celui que produit le roc lorsqu'il est agressé le fit se retourner.

- Pitchoune!

 Et merde. Parmi tout le monde, il avait fallu que ce soit juste la petite qui soit prise pour cible? Quel genre de lâche immonde pouvait s'en prendre à une enfant à peine réveillé?! Il allait se jeter vers elle quand...

— Alors c'est vous qu'il a choisis cette fois ? Vous êtes vraiment pathétiques...

 Il fit de nouveau volte face. Tourner le dos était suicidaire, une nouvelle attaque du même genre pouvant l'abattre n'importe quand s'il ne faisait pas attention. Le spectacle le laissa coi une seconde. C'était... une gamine aussi? Une gamine qui s'en prenait à une autre gamine? Comment avait-elle pu lancer une attaque aussi rapide? Pourquoi flottait-elle en l'air? Et pourquoi tant de haine dans son regard?

— Pathétique ! C'est pathétique ! Si vous n'avez pas l'intention de vous battres, alors crevez, retournez d'où vous venez ! Soyez détruit ! Décharné ! Éradiqué ! Massacré ! Dévoré ! Écrasé ! Découpé ! Brisé ! DISPARAISSEZ MAINTENANT !

 Et de haines dans ses paroles, aussi. Darph la regarda. Pâle comme la mort, elle n'avait probablement jamais été touchée par un rayon de soleil, ce qui ne lui aurait pourtant pas fait de mal. Il écarquilla les yeux lorsqu'elle eut extrait une longue lame de son bras. Une lame qui, à en juger par la couleur, était faite de son propre sang. Intéressante magie, songea-t-il.

— Vous n'avez rien à faire ici... Partez ! Je vais vous tuer ! Vous avez entendez ? Je vais vous assassiner les un après les autres ! Alors partez d'ici... Maintenant... Ici, c'est moi qui dicte les règles ! Vous ne revenez pas à cet endroit. Ce n'est pas là où vous devez êtres. Vous n'êtes pas digne ni même capable. Disparaissez !

 Peuh. Il n'aimait pas être jugé de la sorte. Encore moins après une attaque de traitre dans ce genre. Pas digne peut-être, pas capable on en savait rien. Il était temps, pour la première fois, de jauger les différences entre les mondes! Il affermissait sa prise sur son Trident lorsqu'il sentie une étrange aura l'envahir.

"Il faut fuir ! On a pas les capacités pour la vaincre ! Il faut dégager d'ici avant que nous soyons tous morts !"

 Tiens, c'était le fou rouge qui n'avait pas daigné lui répondre tout à l'heure... Il n'allait certainement pas daigner l'écouter non plus. S'il se pissait dessus c'était son problème! Il ne fuirait pas sans avoir lui même estimé que son adversaire était au dessus de ses moyens! Il se mit en garde à une vitesse qui le surprit. C'était donc ça, cette aura. Elle le rendait plus rapide... Parfait, absolument parfait. Il aurait bien besoin de ça.

- Fuyez si ça vous chante, vous n'avez qu'à considérer que je fais diversion. C'est pas comme si j'avais envie de continuer avec vous, de toute façon... Lâcha-t-il à l'intention de ceux qui se trouver derrière lui. Puis il reprit, à voix haute pour être entendu de son agresseur. Je ne fuis pas devant l'inconnu. Je n'ai pas la capacité de disparaitre seul. Je refuse d'être considéré comme un minable! Prépare toi!

 Et il dasha sur elle! Le Trident dans le prolongement du corps. Elle le vit foncer et tenta de le trancher en utilisant son immense fleuret sanguin. Mais ce genre d'attaque qui ne compte que sur la portée était bien futile. Darphenix esquiva un coup vertical en se désaxant légèrement, un autre large coup horizontal en se jetant à terre et en effectuant une roulade pour se relever sans perdre une once de son élan, para une attaque de biais avec sa propre arme et fut sur elle! Tout s'était déroulé très vite, il le savait. Une arme si longue serait désormais un désavantage au corps à corps. Mais si elle contrôlait son sang, il fallait rester prudent. À plus forte raison, il fallait en terminer maintenant!

- DEVIL IMPACT!

Le membre 'Darphenix' a effectué l'action suivante : Destiny Trigger

'Destiny Trigger' : 7

 La paume pleine d'énergie meurtrière, il la lança en direction de l'abdomen de sa cible qui allait en prendre plein la gueule. Ce genre de coup ne pardonnait pas!
avatar
Darphenix

Messages : 69
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Subaru le Jeu 13 Mai - 20:41

Subaru qui était resté allongé un peu plus longtemps que les autres, se releva avec le bruit de la lame qui frappa sa camarade. Il sursauta puis écouta la jeune fille. Il ne prit pas le temps d'observer l'environnement, tellement il était stupéfier par les paroles de la fille. Cependant, par naïveté ou ignorance, il ne prenait pas au sérieux les menaces de la fille, il essayait surtout de trouver des mots pour communiquer avec elle sans l'énerver afin d'être écouté.

"Euh bonjour, je m'appelle Subaru Sumeragi et je euh...

Il venait de remarquer que l'une des personnes l'accompagnant s'apprêtait à fuir, il se mit sa main sur son front comme pour vérifier s'il allait bien, en effet, Subaru ne se sentait pas encore entièrement réveillé, et s'il n'arrangeait pas ça rapidement cela pourrait lui couter. Il se dépêcha de rejoindre l'homme aux cartes. Il se retourna rapidement le temps de voir l'un de ses compagnons se mettre à attaquer la fille...
avatar
Subaru
– Ne fait plus partie du RP –

Messages : 27
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Schiffer le Jeu 13 Mai - 21:26

''Aoutch !''
Ça faisait mal, il venait de se faire couper légèrement. L'objet semblait continuer derrière lui. Schiffer se retourna, Elle frola Alberich, puis se ficha complètement dans le corps de la petite Luna... WHAT THE MORSE !?! Une épée de sang !?! Il n'y avait personne d'assez con pour faire ça dans le groupe... À moins que .. ? Il se retourna et aperçut la haine incarnée. Une jeune fille blanche comme la neige qui flottait assez haut, woow. Lui qui n'aimait pas la magie, il était servi. Elle forma rapidement un fleuret, de sang lui aussi. Elle voulait vraiment les éclater et leur ordonna de fuir. Hé bien, ça n'allait sûrement pas arriver. Immédiatement, Schiffer entendu l'homme en rouge crier pour s'enfuir... Bonne idée, il se prépara à courir quand il entendit l'autre jeune homme :

''Fuyez si ça vous chante, vous n'avez qu'à considérer que je fais diversion. C'est pas comme si j'avais envie de continuer avec vous, de toute façon... Je ne fuis pas devant l'inconnu. Je n'ai pas la capacité de disparaitre seul. Je refuse d'être considéré comme un minable! Prépare toi! ''

Bon, il n'avait plus le choix : il n'allait pas le laisser seul contre cette gamine folle. Schiffer répondit d'une voix découragée :

''Bon... je dois t'aider maintenant, Darph. Je te laisserai pas te garder tout le mérite ! Alberich, occupe toi de Luna si tu tiens à fuir''

Le petit garçon gêné marmonna un truc... Boarf, peu importe. Schiffer dégaina une de ses dagues de sous son bras, il décida de la tenir à l'envers, la pointe vers l'arrière. En combat en équipe, la rapidité ferait tout.

Il courut. Extrêmement rapidement. Sprinter né, le sort d'Alberich l'aida encore plus. Ses yeux changèrent de forme une nouvelle fois : ses pupilles devinrent verticales. En même temps, il sembla aller encore plus vite. Il bondit vers l'ennemie, à peu près en même temps que l'attaque finale de Darphenix, et utilisa une de ses seules techniques qui pourraient être qualifiées de magique, mais c'était plus que ça :

'' THUNDER SLASH !

Il dégaina sa dague gauche ( avec sa main droite, donc ), très rapidement, cela créa une sorte d'onde de choc verticale qui fila à pleine vitesse vers Claire.

Destiny Trigger' : 8


Dernière édition par Schiffer le Ven 14 Mai - 0:19, édité 2 fois
avatar
Schiffer

Messages : 76
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 23
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sazer le Jeu 13 Mai - 22:29

Le comité d'accueil ne tarda pas à arriver comme le penser Sazer. Pire encore, c'était le sang qui ouvrait le festival de la mort... Le sang de cette "pauvre Luna" ajouta Goykai. Bien qu'il ne prit jamais d'affection pour les enfants, mais cette émotion... ce n'était pas de la pitié ni un sentiment d'attendrissement face à l'acte... Mais c'était sa fierté. Sa fierté de voir qu'il n'avait rien pu faire pour sauver Luna de cette attaque vive et douloureuse.

La personne qui ouvrait les hostilités était une jeune femme... Enfin, d'apparence en tout cas supposa le colonel. Une jeune fille en tout cas très agressive qui n'avait que pour intentions de les éliminer. Elle lâcha d'ailleurs plusieurs indices qui releva sa nature...


- Eh bien, Eh bien... Charmant accueil. Un assassin qui prévient avant nous assassiner. Habile.
A vous entendre, vous serez pas un de ces juges ? Enfin, quel est le problème...huhu..


Sazer soupira et dévisagea Claire. Un geste risqué de la provoquer ainsi. Ses sarcasmes doivent aller jusqu'à risquer sa vie ?
Il pensait se joindre à la fête, mais il y a déjà plusieurs de ses "compagnons" qui l'attaquent. A quoi bon de tous s'acharner sur elle ?
Mais c'était pas plus mal... C'était une occasion de voir les capacités de Claire (comme celles des autres) pour en tirer une tactique. L'occasion rêvée aussi d'aller voir Luna pour la soigner. Il détestait les mômes, mais il en restait pas moins un soldat à la base... Cet état d'esprit lui était resté avec le temps. Mais par précaution dans le feu de l'action... Sazer matérialisa sa rapière. Vu la force de son adversaire, ce serait très peu pour contenir ou éviter les assauts de Claire. Mais ce n'était qu'au cas où et elle était occupée avec les assauts des autres...


Goykai se dirigea, non pas avec hâtes pour aider Luna, tenant la rapière dont la lame frottait sur son épaule.
Le corps de Luna était sacrément ensanglanté, la blessure était bien profonde... Le militaire s'approcha de Luna, il pointa la paume de sa main en la direction de la blessure pour tenter de cicatriser la blessure... Il rajouta avec son sourire habituel.


- Eh bien, Eh bien... J'avoue être plus à l'aise de disséquer des morts que de fermer une blessure... Huhu...

Le sort qu'il tenta de lancer ne la guérira pas naturellement. Mais s'il pouvait au moins stopper l'hémorragie...
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Gordon Blake le Jeu 13 Mai - 23:22

Soudain, je sentis la morsure d'une lame. Je ressentis une très vive douleur au niveau de la hanche, mais ça n'avait pas touché de point vital, fort heureusement. Mais que ... D'où ... Je vis alors une jeune fille flottant dans les airs, qui transpirait la haine, en créant des armes avec son sang ... ainsi que Luna, la fillette de notre groupe, pâle et grièvement blessée. La jeune fille nous menaçait en même temps de tous nous assassiner si ne nous partions pas immédiatement, et ses mots me faisaient ressentir une violence énorme, une haine gigantesque ... Cette fille était très dangereuse. D'autant plus qu'elle avait l'étrange capacité de produire des armes avec son sang. Il n'était pas question de rester sur place ou de tenter de l'affronter, nous n'avions AUCUNE chance !

Il nous fallait seulement sauver Luna et courir loin de la furie meurtrière qui alimentait cette fille. Nous ne pouvions tout simplement PAS tenter de jouer les héros à l'affronter, ç'aurait été provoquer notre mort ... Même si je doutais que cela veuille dire quelque chose étant donné notre état actuel, en fait. Qu'importe. Nous ne pouvions pas l'affronter ! Je doute même que ma rune m'ait été utile, je n'aurais pas eu le temps de canaliser l'énergie nécessaire pour lui lancer un sort suffisamment puissant pour la ralentir. L'aura de haine qui se dégageait d'elle me donnait l'impression que nous n'étions tout simplement PAS de taille. Une autre aura apparut alors, émanant de l'homme masqué, Alberich. Elle semblait provenir plus précisément de ses cartes, et je me sentais capable de courir rapidement malgré mes blessures ... Intéressant.

En même temps, ces deux inconscients de Schiffer et Darphenix s'étaient lancés sur cette fillette étrange. Sa frénésie allait les tuer ! Quels idiots ! Ils devaient fuir, pas jouer les héros ! Poussé par mon instinct qui me dictait de faire de mon mieux pour que le groupe survive dans son entièreté, j'hurlai en direction de ces deux imbéciles :


Idiots ! Nous ne pouvons PAS lutter ! Il faut fuir, pas l'affronter ! Elle est trop puissante, revenez ! Vous allez mourir, sinon !


J'avais quelque peu perdu mon calme habituel mais j'étais en même temps dans un état d'angoisse tel qu'il était difficile de ne pas laisser transparaître mes émotions. Je ne souhaitais pas voir ces deux crétins mourir, aussi idiots et téméraires étaient-ils.
avatar
Gordon Blake

Messages : 59
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Luna le Ven 14 Mai - 8:55

Je voulais partir. Et je pense que mon vœux avait été exaucée. A peine avais-je pensé ça qu'un terrible évènement se produisit. Alors que personne ne bougeait, un objet plutôt long et surtout plutôt tranchant arrivait à toute vitesse vers nous. Il effleura tout le monde. J'étais heureuse. Il n'était pas blessé. Je ne les aimais peut être pas vraiment, mais je ne voulais pas qu'un d'eux soit blessé ou souffre. Mais une fois de plus, j'avais parlée trop vite. A peine avais-je eu le temps de soupirer, qu'une terrible douleur se fit sentir dans mon abdomen. Qu'est ce que c'était ? J'avais mal, horriblement mal. Je baissai les yeux, pour trouver la source de cette douleur. L'objet, m'avait totalement transpercé. Je me suis écroulée au sol.

Je suis vraiment nulle. A peine somme nous arrivés que je repars déjà. J'esquisse un sourire. Finalement, je n'ai pas pu tenir mes promesses. J'essaie de garder les yeux ouverts. Je regarde la blessure. La personne qui a fait ça est vraiment puissante. Peut être que si on avais choisi un autre monde, rien de cela ne serait arrivé. Mais peut être que tout aurait été pire. Mais je suis heureuse. Au moins, c'est moi qui ai été touchée. Eux se portent bien. Ils vont pouvoir continuer ce voyage. Je m'en veux tellement d'avoir été si désagréable avec eux. Malgré la douleur, je sens encore quelque chose sur mon visage. Quelques choses de mouillé. Des larmes. Je pleure. Pourquoi est ce que je pleure ?

Peut être parce qu'à peine mon voyage commencé, il se termine déjà. Je suis tellement faible que je ne pourrais même pas devenir réelle. Je ne pourrais pas les revoir. Je ne les reverrais jamais. Je n'ai pu tenir aucune des promesses que j'ai faite. Je ne sais pas si je vais mourir. En même temps, je suis déjà morte. Pourquoi donc ai-je tant mal dans ce cas ? Je ne sais pas. Mais j'ai horriblement mal. Je ne me rappelle pas avoir subi une telle douleur. Cette lame, elle n'est pas normal. Je ne sais rien de ce qui se passe. J'entends juste quelques mots, ceux de mes compagnons. Certains veulent fuir. D'autres veulent se battre. Il s'agit de Darphenix et de Schiffer. Ils ont eut l'air inquiet lorsque j'ai reçu la lame. Pourquoi ?

Je ne veux pas qu'ils se battent contre elle. Je veux qu'ils s'enfuient. Je préfère qu'il s'en aille, qu'il continue leur voyage. Si je dois mourir, autant que je meurs seule. Le voyage doit continuer. Ils doivent devenir réel. Mais ces deux idiots, ils veulent que les autres fuient avec mon corps pendant qu'ils se battent. A quoi bon prendre mon corps, je ne pense pas avoir la force de m'accrocher. Je pense que je vais m'en aller. J'ai vraiment mal. Ils ont commencés à se battre. Mon sang continue de couler. Je pense bien que je vais m'en aller. Je ne dois plus avoir beaucoup de sang. C'est dommage, j'aurais tellement aimé continuer ce voyage à leur côte. Je m'en veux. Je n'aurais même pas revu Léon pour le remercier. Je sens une aura chaleureuse près de moi. Qu'est ce que c'est ?

J'essaie de rouvrir mes yeux. Ma vision est plutôt floue. Je vois quelqu'un. Je ne sais pas vraiment qui c'est. Peut être que c'est la personne qui m'a attaquée et qui vient finir le travail. Je n'en ai aucune idée. Au moins, j'arrêterais de souffrir. J'ai vraiment mal. Pourquoi est-ce que je ne meurs pas ? Ma vision s'éclaircit. Ce visage. Je le connais. Je l'ai déjà vu. C'est un de mes compagnons. Celui qui s'est disputé avec Darphenix et Schiffer. Qu'est ce qu'il fait ? Cette aura, elle provient de lui. Je regarde ces mains, l'aura proviennent de là. Le sang coulent un peu moins. Il est donc en train de me soigner. Pourquoi fait-il cela ? Il avait dit ne pas aimer les gamins.

Je ne pense pas que ce soit utile. Je crois que c'est trop tard. Je le regarde. Il ne fait pas attention. Il doit vouloir se battre aussi. Pourquoi donc est-il venu ? Il à l'air d'un homme sage. Pourquoi ne les empêche t-il pas de se battre ? Je ne sais pas. J'ai un peu moins mal. Mais la douleur est toujours aussi présente étant donné que la lame est toujours dans mon corps. Je préfère ne pas l'enlever. Le sang qui coulera lorsque je l'enlèverais causera surement ma mort. Mais je n'ai pas envie de mourir maintenant. Et si je meurs, je préfère mourir seule. Grâce au soin du Colonel, le sang ne coulent plus en abondance comme avant. Je dois agir. Être utile au moins avant de mourir.

Je me relève péniblement. Je ne sais pas comment j'ai fais. Je veux juste leur dire de fuir. Après je pourrais partir, cela n'aura plus d'importance puisque le Professeur ne me fera pas renaître. Il doit se sentir stupide d'avoir empêcher une idiote comme moi de vivre pour effectuer sa mission. Je m'en veux. Je n'ai servi à rien toute ma vie, et jusqu'à ma mort je ne servirais à rien. Je suis debout. Je tiens la lame dans mes mains. Je les regarde. Je souris au Colonel. J'espère qu'avec ce sourire, il comprendra que je le remercie, bien qu'il ne doit pas y prêter d'importance. Je regarde les autres. J'essaie de prendre la parole. Mais lorsque j'ouvre la bouche, il n'y a que du sang qui en sort. Je tousse beaucoup de sang. Mais je dois leur dire de partir, de fuir.

Partez ... Fuyez tant qu'il en est encore temps. Je vous pris de me pardonner. Je ne pense pas être comme je l'ai été avec vous. Schiffer et Darphenix, pardonnez moi. Je pense que je vais rester ici mais vous, vous devez partir. Rapidement. Fuyez tous. Et ne vous disputé pas. Je ...

Avant même d'avoir finie ma phrase, je me suis déjà écroulée au sol. La douleur est revenue, et je pense que le sang va bientôt recommencer à couler. J'ai mal. J'espère qu'ils m'écouteront et qu'ils partiront. J'essaie de me relever pour finir ma phrase, mais c'est trop dure. Je reste clouée au sol par la douleur. Je souris. J'aurais au moins fais un acte utile dans mon après-vie. Je ferme les yeux. J'espère que la mort viendra vite me chercher. J'ai bien trop mal, et je pense qu'il est trop tard pour essayer de me sauver.

Merci ...


Je ferme les yeux, attendant de mourir ...
avatar
Luna

Messages : 54
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 22
Localisation : Argenteuil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sazer le Ven 14 Mai - 11:12

Sazer avait visiblement réussi à stopper l'hémorragie mais la blessure était encore là. Il lui faudrait plus de temps pour la soigner... il faudrait changer de lieu.
A peine qu'il avait stopper l'hémorragie que Luna se leva, difficilement, le sourire aux lèvres... Cela ne présageait rien de bon.
Avec ce genre de sourire, elle voulait sans doute se rendre utile pour palier sa faiblesse d'avoir été gravement blessé. C'était stupide. Elle voulait faire le coup du sacrifice pour permettre aux autres de fuir.
Sazer soupira. Luna s'apprêtait à parler. Normalement, Goykai devait l'empêcher de parler pour ne pas subir de douleurs de la part de la blessure mais il avait envie d'entendre ce qu'elle allait dire...

Rien de transcendant, comme il le pensait. Elle voudrait se sacrifier pour permettre aux autres de fuir. Pathétique pensa le colonel.


- Eh bien, eh bien... Je doute qu'un mort réussisse à ralentir un monstre de cette envergure huhu... Bah, dans le pire des cas on mourra tous. Very Happy

Luna s'écroula face à la douleur et elle ferma les yeux. C'était pas plus mal pour l'emmener ailleurs. Même si l'envie le prenait de la laisser ici. C'était encore cet odieux de sentiment du passé qui m'empêcherai de faire ça.
Il vérifiait néanmoins si elle était pas morte. Elle respirait encore visiblement...
Il lançait un autre sort de soin au cas ou. Il avait le temps, tant que les autres contenaient Claire. S'ils étaient en difficulté, il faudrait mieux filer dans ce cas.

Il regarda autour de lui pour voir si une personne censée ne se battait pas. Il y avait Geddoe qui poussait les autres de pas se battre. Il avait pas tort, mais le colonel aimerait bien voir les capacités de Leiden en détails...
Enfin, plus important était de s'occuper de la gamine violette. Sazer s'adressa à Geddoe avec son sourire habituel.


- Geddoe. Je t'offrirais un paquet de pop-corn pour assister au combat si tu m'aides avec la fille qui est par terre. Very Happy
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Gordon Blake le Ven 14 Mai - 12:08

Ensuite, Luna, toujours grièvement blessée malgré les soins qu'a semblé lui prodiguer le Colonel, se mit à tenter de parler en nous demandant de l'abandonner. Idiote. On ne pouvait pas se résoudre à abandonner un membre du groupe dans une situation pareille. C'était tout simplement ... lâche. Sacrifier quelqu'un pour tenter d'avoir plus de chances de fuir aurait été aussi idiot que d'aller attaquer la jeune fille flottant dans les airs. C'était tout simplement insensé. D'autant plus que nous avions une chance non négligeable de nous enfuir grâce à l'aura procurée par les cartes d'Alberich. Laisser Luna à la merci de la fille et de ses armes faites de sang aurait été aussi stupide que de laisser les deux imbéciles tenter de la retenir.

Puis le Colonel s'adressa à moi, avec un sourire sur son visage :


- Geddoe. Je t'offrirais un paquet de pop-corn pour assister au combat si tu m'aides avec la fille qui est par terre.

Hum. Il me demandait de l'aider avec Luna, avec une pointe de cynisme. Ce n'était pas le moment pour être ironique ou cynique ...

... Compris.

Je m'approchai alors du Colonel et de Luna aussi rapidement que je pouvais, malgré l'aura d'Alberich, chaque seconde était importante pour éviter de se faire massacrer par cette furie.

Elle est supposée vivre encore combien de temps sans recevoir de soins ? Nous devons organiser la retraite immédiatement. Même ces deux abrutis encore entrain de tenter de lutter doivent maintenant se replier, sous peine que nous nous retrouvions avec trois blessés graves au lieu d'un.

Le temps pressait.
avatar
Gordon Blake

Messages : 59
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sazer le Ven 14 Mai - 15:18

Geddoe proposait la fuite en emmenant évidemment Luna et les deux zigotos qui jouaient avec Claire. C'était un choix judicieux en vu de la situation même si Sazer préférait voir de quoi elle était capable leur juge. L'attaque de Schiffer et Darphenix était une occasion de voir ce qu'elle pouvait faire... au prix de blesser Schiffer et Darphenix. C'était tout simplement un stratège militaire et une opportunité au colonel d'envisager une tactique si un autre combat se préparait...
Quant à la santé de Luna...


- J'ignore combien de temps elle pourra tenir... Néanmoins, je sens qu'elle a un potentiel...

Sazer arrêtait ses sorts de soins. Vu l'éta, il ne pourrait pas en faire plus et ce serait stupide de gaspiller son capital de magie si une attaque de Leiden venait.
Le cas de Luna était presque réglé pour le moment, il faudrait juste trouver un expert pour d'autres soins peut être. Maintenant, il restait le cas des deux attaquants.


- Eh bien, Eh bien... Tu trouves pas que ce serait une bonne occasion de voir le potentiel de Claire grâce à Schiffer et Darphenix ? Very Happy

Ajouta t-il avec le sourire laissant imaginer plusieurs idées derrière sa tête.

- Elle nous avait quand même attaqué par derrière même si j'avoue de ne m'être pas méfiait à notre arrivée. J'ai manqué de vigilance...
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Claire Leiden le Sam 15 Mai - 12:15

 Je Quoi.

 Ce sont les deux exacts mots qui traversèrent l'esprit de la jeune fille en cet instant. Je Quoi. Étaient-ils fou ? N'avaient-ils donc pas écouté ses avertissements ? Ils étaient en train de lui foncer dessus après avoir vu qu'ils n'avaient aucune chance ? A moins qu'ils faisaient juste exprès de servir de couvers pour la jeune fille de fuir ? De toute façon elle ne comptait pas les poursuivres... Oui, c'est ça... Ça ne peux être que ça... Ils le font exprès. Ils ne peuvent pas être si stupide. Je quoi, se redit-elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le membre 'Claire' a effectué l'action suivante : Destiny Trigger

'Destiny Master' : 1
~~~~~~~~~~~~~~~~~

 Elle leva la main gauche et une aura d'énergie rouge les bloquas tout les deux en pleins vols. Sa main gauche s'illumina d'une douce lueurs.

 — Vous n'auriez pas dû faires ça. Je vais vous montrer une fois pour toute qu'on ne joue pas dans la même catégorie.

 Elle leva son long fleuret et fît un simple coup horizontal assez long pour les toucher tout les deux en proffondeurs. Ils étaient débiles de penser que du sang ensorcelé n'était pas capable de trancher quelqu'en soit le côté. Les deux reçurent une proffonde coupure extrêmement douloureuse, et l'aura semblait comme les bloqués et conservé leur douleur à la puissance du moment où la lame avait transpercé leur chairs, semblablement à la lame transperçant Luna en ce moment même. Pendant l'assault horizontal de sa lame, de manière imperceptible, le sang s'était transformé et avait formé une faux. Elle leva son arme de mort très haut de sa main droite, tandît une lueurs rouge embéllis son poing gauche maintenant fermé.

Memento Mori: Open the Gate


 La jeune fille libéra la brume rouge de sa main gauche. Une immense porte sortis du sol, faisant au moins dix fois leur taille en largeur et vingt fois en hauteurs. La porte, noire et incurvée de symboles occultes, rejettait de la brûme grise comme la mort. Elle s'ouvrît, une vision soudaine. Ils sentîrent comme des mains en sortirs pour les attrapés et les menés à l'intérieurs, sous milles visions de morts et de folies. Une douleurs soudaine, puissantes, à l'intérieurs de leur corp. Un sentiment répugnant. Ils sentîrent, en l'espace d'une seconde, leur propre morts. Ils fûrent dégoûté, détruit, massacré, choqués en leur fort intérieurs. Ils étaient mentallement dévasté. La jeune fille eût un sourire narquoît et les libéras de cet enfer d'une seconde onde de choc rougeâtre, les sortants de cette stupeurs, ce qui les balanças vers le reste du groupe. En se faisant, elle feinta de vouloirs couper le bras de Schiffer en pleins vol mais ne le fît pas, ce n'était que pour ajouter à la peur. Car ils n'avaient jamais ressentis une telle peur, qui transcendait tout ce qu'ils avaient vécus.

 — Vous n'avez pas le niveau. Vous ne connaissez rien. Vous ne savez même pas qui vous êtes. Comment voulez-vous ?... En réalitée, j'ai changé d'avis. Je vais vous tuer ici et maintenant. Je vais être votre pire cauchemard... Nous verrons bien si l'un de vous mérites de vivre.

Elle fixa sa lame vers eux. Schiffer et Darphenix ne pouvaient plus rien faires, ils étaient bléssés extérieurement et intérieurement, et tétanisés à l'encontre de leur volontées, vidé de leur force vitale et de leur volontée, et Luna était au bord de la mort de son côté. Ils étaient vraiment, fichus... Elle prît un air de mépris à nouveau, et s'élança tenta d'asséner un puissant coup de faux vertical sur Schiffer, paralysé, qui s'avérerait mortel !
avatar
Claire Leiden

Messages : 2
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sigma le Sam 15 Mai - 12:15

CLAIRE, ARRÊTES-TOI ICI !!!



(La musique ne s'affiche pas ? Téléchargez-la ici : https://sd-2.archive-host.com/membres/up/212242818521233659/11__To_Be__The_Mind_of_the_Machine.mp3)

 La voix avait lourdement retentîe dans les alentours. Tous l'avaient entendus clairement. Claire fût soudainement stoppé dans son élan, figé en pleins dans sa course. La voix qui avait retentie était une voix forte, grave mais pas rocailleuse, maîtrisée et proffonde. Claire se repris et se retourna vers l'individu qui avait intervenu et qui était déja juste derrière elle.

 — Commandeur... Sigma ! Je...

 Le grand homme, qui faisait bien trois fois sa taille, baissait la tête vers elle. Son regard était froid mais juste. Ou... Étais-ce un homme ? Sa machorie géométriquement carrée semblait décrire ce que nul humain n'avait vu, et son corp semblait fait de métal et de pièces diverses, et non de chair. Ses yeux étaient marqué par deux renforcements dans son visage qui donnaient sur une lueure bleuée. Une gemme rose s'arborbait sur son crâne chauve, et son armure verte resplandissait. Son extraordinaire musculature mécanique fît mouvement alors qu'il s'approcha d'un pas, vers Claire et leva quelques-peu sa main vers elle comme pour s'adressé à elle. Il s'apprêtait à parler... Il avait une voix calme, maîtrisée. Extrêmement en profondeur, montant progressivement, qui se montrait supérieure mais juste. Immersive.

 — Claire. N'oublie pas que nous sommes le paragon des justes. Le paragon des faibles. Le paragon de la justice. Appelles-tu ce que tu vient de faire un acte juste ?
 Il avait dit ça d'un ton calme, non pas de reproche mais de leçon. Elle rétorqua gênée d'une voix étrangement dynamique.
 — Non... Mais de Justice, OUI ! Ces gens, ce sont !... Regardes-les ! Comment veux-tu qu'ils ammènent quoi que ce soit de bons ?! Ils ne vont ammenés que le chaos dans les mondes, et sont incapables de se battres !
 Sigma fît un "non" nonchalant de la tête. Il se baissa au niveau de Claire, s'appuyant sur son genoux droit.
 — Claire. Comment veux-tu évaluer leur niveau sans leur donner une chance ? N'oublie pas qui tu es et qui nous sommes. Nous sommes là pour juger les justes. Pas les mettres devant la fatalitée. N'oublie pas qu'à une époque, j'étais dans la même situation qu'eux.
 Elle eût un air gêné, de même que le ton de sa voix. Elle détourna le regard, ce qui surpris tout le monde. Elle fixa le paysage.
 — B...Bah ! C'était différent !... Toi, le colonel et les autres, vous n'êtes pas pareils... Ceci, est...
 — Ceci est comme toute les fois préçédentes. Tu fait preuves de manque d'indulgence et de recul. Notre rôle est de juger les capables. Laisses les une chances, même si ils n'ont pas niveau équivalent. Laisses leur le temps de réaliser. D'évoluer. N'oublies pas pourquoi nous sommes là avant tout : Pour évoluer.

 Elle baissa la tête, elle n'était pas vraiment d'accord mais n'était pas en position de le dire. Elle avait fait disparaître sa faux et la lame dans le ventre de Luna. Le grand homme se releva de toute son incroyable grandeurs. Il fixa le groupe, les jaugeants d'un air neutre.

 — Je suis Sigma. Je provient d'un monde voisin et suis devenu un Juge. J'en suis leur commandeur, derrière La Mort elle-même qui dirige ce monde. Je serais là pour juger si vous êtes dignes. Pour juger vos âmes et leur dignitée. Dans ce monde, vous obéïrez à des règles différentes. Pour commencer, nous, juges, sommes là pour juger de si vous êtes dignes et surpassiez les épreuves que le destin vous incombres. Il se peux que nous passions d'ennemis à terrain d'entente. Je serais là...

 Il se retourna et disparû dans l'horizon. Claire était affalée au sol, l'air énervé. A genoux, elle fixa le groupe :
 — Ce... N'est qu'un contre-temps...... J'aurais tout mon temps pour vous montrer à quel point...!
 Elle commença à s'élever dans les airs, mais prît le temps de s'adresser au groupe, poitant devant elle :
 — Prennez vers l'est... Il y a un village... Et une surprise. Je suppose que c'est ici que votre première épreuve vous attends. Oh... Vous allez êtes surpris, oui. Hahaha...
 Sous un sinistre rire, elle disparûe dans les airs. Ils étaient là, pris par les évènements qui venaient de prendre lieu, impuissants devant de tels... Juges. Et ils avaient trois bléssés sur les bras. Que faires maintenant...
avatar
Sigma

Messages : 1
Date d'inscription : 15/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Schiffer le Sam 15 Mai - 15:37

Je quoi. Schiffer ne comprenait plus rien. Lui et Darphenix avaient été ridiculisés en même pas une seconde, ils étaient deux combattants aguerris.. L'onde de choc, puis la douleur, la coupure dans le ventre, la technique avec la porte... Merde ! ON PEUT RIEN FAIRE CONTRE ELLE !?! Foutus manieurs de sortilèges... Ça vaut même plus la peine d'essayer... Ils furent une nouvelle fois expulsés et elle s'approcha pour couper le bras du jeune homme... NOOON ! Sans mon bras, qu'est-ce que je vais devenir ? Elle s'arrêta, elle ne voulait que lui faire peur... Hé bien, c'était réussi. Elle s'approcha très rapidement pour couper le jeune garçon en deux...

Merde, merde, merde, merde, je veux pas mourir !

CLAIRE, ARRÊTES-TOI ICI !!!

Huh... qui était Claire ? Ça devait être la petite folle. Merci, voix. Clarie s'arrêta. Elle semblait rechigner... Schiffer se retourna pour voir la source de cette voix : c'était quoi cette chose !? Un humain... fait de métal !? Bon, pas lui à tant d'étonnement... en fait. C'était sûrement une sorte de variante abusay des nains faits de pierre... Probablement.

Ils discutèrent tous les deux. C'étaient deux juges... Wow... Il fallait partir, mais la douleur, c'était horrible. Schiffer était à genoux et ne pouvait pas vraiment fuir. Heureusement, Claire partit. Le gentil juge, lui était toujours là... Il voulait nous juger. Leon nous avait mis en garde. Il ne fallait pas le croire. Il fallait aller au village vers l'est, mais elle est folle cette gamine ?! Aller vers le village où elle nous attendra, sûrement pas.

La douleur, elle était toujours là, le sang coulait toujours.

Schiffer tomba sur le côté, les yeux vitreux.
avatar
Schiffer

Messages : 76
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 23
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Warp le Sam 15 Mai - 16:01

L'impuissance.
C'est ce que ressentaient actuellement Alberich et le squatteur dans son âme. Le Cartomancer était complètement anéanti, il sentait que le temps passait au ralenti malgré son sortilège. Ils avaient attaqués. Darphenix et Schiffer. Ils fonçaient, profitant de leur nouvelle rapidité, tentant de placer un coup puissant à Leiden. Celle-ci devait ressentir actuellement la même impression qu'avait eu Esbald lorsque Hero Ike l'avait attaqué : l'impression de voir une mouche tenter de faire mal.

Evidemment... cela n'avait pas fonctionné. Claire les avait balayés. Exterminés. Tout mot incarnant de près ou de loin l'annihilation de l'ennemi pouvait être utilisé. Elle était tout aussi Fergessonesque qu'Esbald. Elle venait de... de... elle incarnait la mort elle-même. Elle était tout. Ils n'étaient rien.
Alberich tomba à genoux, des larmes coulant de son visage. Qu'allaient-ils faire ?

L'individu sentait naître en lui une folle excitation. Il connaissait ce sentiment.
Le sentiment de faire face à un ennemi qu'il savait impossible à vaincre. Un ennemi aux pouvoirs quasi-infini mais contre lequel il lutterait... mais il ne pouvait pas lutter, le corps dans lequel il se trouvait était un corps de minable magicien. Il était impuissant face à elle. Il voyait deux imbéciles face à elle et ne pouvait absolument rien faire. C'était exactement comme la dernière fois. Et là... il allait mourir, alors tout s'arrêterait là.


CLAIRE, ARRETE-TOI ICI !

Le Commander Sigma.
C'est ainsi que se nommait ce sauveur, cet homme qui faisait même trembler Claire Leiden. Alberich et l'individu prirent peur. Non pas qu'ils avaient peur que Sigma les attaque, mais qu'ils avaient peur de sa puissance.
Déjà que Claire était extrêmement puissante, alors si le Commander avait les moyens de la faire arrêter son massacre... ils tremblèrent.
Quoiqu'il en soit, c'était eux, les Juges.

... le Cartomancer comprenait maintenant qu'il était dans une aventure qui dépassait son entendement. Il voyait Sigma discuter tranquillement avec la jeune fille et lui parler... d'évolution. Claire parlait d'un certain colonel et d'autres... un charabia incompréhensible.
Sigma avait été dans la même situation qu'eux ?
Hein ?
Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ?

Il parlait de nombreux concepts étranges, entre autre la Mort qui dirigeait ce monde... y'avait-il un sens caché derrière cette phrase ?
Quoiqu'il en soit, les Juges gardaient un oeil sur le groupe... oh bon sang... qu'allaient-ils devenir ?
Il n'écouta qu'à moitié les dernières paroles de Leiden qui disparut avec son supérieur hiérarchique. Il se sentit soudainement mal... il se retourna, enleva son masque à l'abri des regards et se mit à vomir.
Cette puissance... cette puissance... !

Remettant son masque, il se dirigea en titubant vers les blessés, son aura de rapidité se dissipant. Sazer s'occupa de la petite avec Geddoe, restait lui et Subaru pour les deux impertinents. Que faire... ? Ils avaient besoin de soins d'urgence, peut-être faudrait-il les emmener au village dont la gamine avait parlé ?



Alberich avait sorti l'Arcane du Monde de sa veste... s'il avait pu maîtriser cette arcane, il aurait pu lancer un sort de soin puissant pour permettre d'effacer la douleur des deux autres. En vain... il n'était qu'un mauvais Cartomancer. Il devait néanmoins faire l'essai...

"Arcane n°XXI : Le Monde. Lifestream."

Un flux d'énergie sortit de l'arcane et se dirigea vers Darphenix et Schifer. Peut-être cela allait-il les soigner après tout ?
... le flux allait entrer dans le corps des blessés quand soudainement il se mit à... s'électrifier ! Alberich sentit une forte douleur à son bras avant d'être jeté en arrière par son entropie naturelle. Pourquoi était-il si mauvais à utiliser de simples sorts bon sang ?!


Dernière édition par Alberich le Sam 15 Mai - 16:05, édité 1 fois
avatar
Warp

Messages : 68
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Le Savoir Prismatique le Sam 15 Mai - 16:01

Le membre 'Alberich' a effectué l'action suivante : Destiny Trigger

'Destiny Trigger' : 12
avatar
Le Savoir Prismatique
Régisseur du Destin

Messages : 113
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://destinacio.naturalforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Darphenix le Sam 15 Mai - 23:00

 Schiffer l'avait soutenu dans un assaut qu'il voyait déjà gagnant. Il était tout proche. Cette attaque visait la tête, elle ne s'en relèverait pas...
Mais tout changea.
 Alors qu'il était mieux placé que jamais pour remporté le combat, il ne put soudain plus bouger, de façon totalement inexplicable. Enfin si, il savait. La gamine l'avait paralysé. Encore ces pouvoirs de tricheurs, ces pouvoirs qui feraient d'une vulgaire fourmi le plus redoutable des ennemis. Ces pouvoirs qui ne voulaient rien dire. Qu'est-ce qu'un combat contre un adversaire immobile?! Rien d'autre qu'un lâche assassinat. Bordel, personne ne savait donc se débrouiller avec ses seuls poings?

— Vous n'auriez pas dû faires ça. Je vais vous montrer une fois pour toute qu'on ne joue pas dans la même catégorie.

 Ça il l'avait déjà comprit... D'un coup de son immense fleuret, elle leur entailla profondément le flanc, à lui et Schiffer. Tiens donc, se trouvait-il dans son parfait alignement pour qu'elle ait pu les toucher tout les deux sans en trancher un? Ou bien son arme sanguine était-elle souple? Il n'en savait rien. Elle avait attaqué son coté déjà blessé, ce qui, dans le sens ou ça ne faisait "qu'aggraver" une blessure plutôt qu'en causer une grave en plus, était déjà ça. Mais la douleur était atroce. Il toussa, et cracha du sang. Ses yeux révulsés n'y voyaient à ce moment plus grand chose et sa tête n'était pas plus claire que sa vision.
Il se sentit tomber...
 Mais sa chute ne dura guerre longtemps, quelque chose le saisit alors. Comme des milliers de mains affamées. Il n'avait plus la force de se débattre. Mais il la santait clairement. La souffrance. Tout son être lui faisait mal, ses articulation étaient en feu, son sang lui semblait de lave tellement la douleur ravageait son corps! Il était à la géhenne comme jamais et allait céder lorsque brusquement, tout cessa.

Il parvint à relever la tête pour fixer celle qui allait mettre fin à sa vie dans les yeux. Il ne sourcilla pas. Il lui importait peu de mourir, il avait déjà perdu ce qu'il considérait comme sa vie. Et puis si ça pouvait mettre fin à ses souffrances... tant mieux. Mais le destin (quoique, était-ce bien lui?) en avait décidé autrement. Elle avait été arrêté par un homme qu'elle appela le... Commandeur Sigma?

Il n'en sut pas davantage. Il marmonna un vague "L'univers est vaste..." avant de sombrer dans l'inconscience.
avatar
Darphenix

Messages : 69
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Sazer le Sam 15 Mai - 23:38

Les événements se succédaient.
Finalement, Claire avait un certain don dans la magie pour paralyser de la sorte Schiffer et Darphenix. Un pouvoir impressionnant, elle avait mine de rien une certaine stratégie malgré une nature que jugeait Sazer impulsive sans trop réfléchir. L'attaque était dangereuse et Schiffer et Darphenix en faisaient les frais.
Goykai ne s'empêcha de sourire. Non pas par sadisme mais par avoir pu voir l'étendu des capacités de Claire. Mais rien ne disait qu'elle avait tout utilisé.

Elle s'apprêtait à achever Darphenix et Schiffer quand un colosse fit son apparition. De sa voix il calma les élans de fureurs dévastatrices de Leiden. Visiblement, c'était un supérieur de Leiden pour qu'elle change de façon magistrale son ton. Sazer ricannait dans son coin.
Commandeur Sigma de son nom... Pour que Claire se prosterne de façon imagée, ce Sigma devait être redoutable... bien plus encore que Leiden. Mais à l'inverse de celle-ci, il avait l'avait l'air plus juste et censé. Mais les apparences pouvaient se relever trompeuses. Mais le colonel préférait resté aux faits avant d'émettre des suppositions puériles et pour l'instant sans intérêts.
Comme il le pensait, Leiden était un juge ainsi que ce nouveau Sigma...
D'après les dits de ce dernier, il était comme eux avant d'être juge...


- Eh bien, Eh bien... D'après ce Sigma, cette quête a pour but de faire de nous de futurs juges. Habille ! Very Happy

Sigma apparaissait malgré tout comme la messie incarnait pour avoir sauver Schiffer et Darphenix de l'élan meurtrière de la fille.
Sazer pensait aussi à une autre chose que racontait le colosse. Ce monde serait dirigé par la Mort en personne... Impressionnant. Serait-ce le royaume des morts en fait ?
Sigma s'en alla, quant à Claire... Elle donna des conseils pour sauver les trois blessés en les amenant à un village à l'est... Un piège ?
De toute façon, ils étaient obligés de s'y tenir s'ils voulaient pas que Claire leur disent bonjour une nouvelle fois. Ce serait la meilleure occasion de soigner Luna comme les deux autres dans les meilleures conditions. Heureusement, Albérich se rendait utile en donnant des premiers soins aux deux sur excités.
Avant de prendre Luna avec lui pour la conduire à ce village. Sazer avait envie de se donner des allures de chef de bande en s'adressant au reste du groupe qui était encore conscient, avec le sourire bien entendu.


- Eh bien, Eh bien. Charmant accueil. Je préfère encore celui de Léon Very Happy
Enfin, je vois que nous avons pas d'autres choix que d'aller à ce village. Si on ne suit pas les conseils de notre nouvelle amie, je pense que ce sera une raison suffisante à elle de venir nous attaquer...
Voir pire encore, ce Sigma...
Hum. Ces juges sont assez impressionnants.


Sazer arrêta de sourire tout en redressant d'un doigt son verre du monocle. Il prit un air plus grave.

- Aller à ce village ce sera une occasion de se reposer et de porter de bons soins aux trois enfants... Et puis... Cette épreuve que mentionna Claire ne viendra pas d'un coup je suppose... Je serais bien curieux de connaître cette épreuve qui fit remonter la fierté de Claire... huhu...
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2 : L'Arrivée à Andel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum