Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Warp le Mar 11 Mai - 23:10

"..."

C'était le néant absolu. Voilà comment nous pourrions décrire l'état d'Alberich en ce moment-même. Il ne parlait plus, ne bougeait plus, et son regard était horriblement vide, encore plus vide que tout ce qu'on aurait pu imaginer. Il était comme sans volonté, un pantin. Il écoutait Léon sans véritablement écouter.
Tout ce qu'il faisait était regarder l'horizon avec un calme presque effrayant. C'était comme s'il n'était pas véritablement là, son esprit étant ailleurs.
Aller sous l'eau. D'accord.

Il appliquait la même démarche qu'à ses supérieurs hiérarchiques. Il obéissait sans poser de questions, d'ailleurs il n'avait pas la capacité à protester ou poser des questions. Tout ce qu'il fit est de s'avancer vers l'eau et de se laisser couler.
Se laisser couler, comme ça, tranquille...

Avant d'aller vers les profondeurs, il fit un vague geste de la main à Vogüé. Puis il se laissa s'enfoncer dans l'eau... il se laissait complètement faire.
Lorsqu'il se réveillerait, il serait dans un monde totalement nouveau.

Et alors, tout commencera à changer...
avatar
Warp

Messages : 68
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Sazer le Mar 11 Mai - 23:31

Le dernier pique de Sazer mit le feu aux poudres pour le jeune Schiffer. Des flammes terribles qui firent monter la moutarde au nez du jeune garçon pour aller frapper le pauvre et innocent colonel.
Le garçon semblait miser que sur la force brute. Goykai vit qu'il augmenta sa masse musculaire pour une pression avec le coup qui serait sans doute importante. Ce genre de coups, ils savaient se préparer... Encore l'un de ces pénibles entrainements militaires il repensa.
Il vit aussi la force étrange que prit les pupilles de ses yeux... semblable à un félin. Un hybride ?

Sazer avait envie de recevoir le coup avec le sourire aux lèvres mais Schiffer s'arrêta... non par peur, mais sans doute par respect à Léon ou à Esbald.
Léon prit lui même la parole et semblait gêner de cette discorde. Une bien mauvaise pomme pensa sans doute Léon. On aurait cru entendre Esbald à un moment... Cette volonté, cette obligation que le groupe doit s'y prendre. Enfin, c'était du Esbald mais en plus docile et plus affectueux ?

Sazer appuyait une énième fois sur le verre de son monocle pour le redresser.
Le début du voyage semblait commencer. Il indiquait qu'ils devaient plonger ou se noyer dans l'eau à cet endroit. Il fallait mourir une nouvelle fois ? Malheureusement, on ne vit que deux fois. Mais l'esprit irrationnel, car il existait par moment, lui disait qu'il y avait sans doute un portail... qui conduirait à ce nouveau monde. Monde qu'aurait fixé Léon en entendant les différentes propositions des membres du groupe uni pour le meilleurs et surtout le pire.
Par respect à la solitude de Léon, Sazer se retourna et fit un geste de la main avec le sourire.


- Nous vous remercions... Enfin, je vous remercie de nous avoir guider... Et nul besoin de s'inquiéter de la vie qui animera ce petit groupe. Very Happy

De nouveaux sarcasmes qu'aimerait envoyer Sazer une fois loin d'un guide, d'un Esbald voir d'un juge ?... Rien n'était encore sûr, et Goykai va se méfier maintenant de cette histoire de juges. En y réfléchissant... ils étaient responsables de la disparition du précédent groupe auquel Léon faisait de brèves allusions.
Il avait le visage pensif à ce sujet avant de plonger dans l'eau.
avatar
Sazer

Messages : 55
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Luna le Mer 12 Mai - 6:13

J'étais là. J'écoutais tout ce qu'il se passait. Cet homme, le Colonel, je ne l'aime pas. A cause de lui, il n'y a eut que des disputes depuis que nous sommes arrivés. Au début, c'était de ma faute, mais plus maintenant. Je ne fais même plus attention à sa remarque. Qui voudrait monter sur ses épaules. Il fait tellement peur que personne ne voudrait rester près de lui. Enfin, peu m'importe, tout le monde s'est calmé, et nous avons pu écouter Léon, qui détestait vraiment la violence.

Après l'avoir écouter, je me suis dit que j'allais mourir, une autre fois. Mais si Léon nous avait dit de faire ça, j'ai confiance. J'avais confiance en lui. Il semblait bien trop honnête, et semblait bien trop tenir à nous pour nous envoyer à la mort, même s'il ne cautionnait pas la cause que nous servions. Mais je ferais ce que Léon nous demande. Je le ferais. Je regarde chacun des garçons partir, nous ne sommes plus beaucoup sur la plage. Je regarde Léon.

Merci beaucoup Monsieur. J'espère pouvoir revenir ici bientôt. Merci, je vous remercie vraiment.

Je le regarde en souriant. J'espère qu'on le reverra bientôt. Il est vraiment sympathique. Enfin, je dois y aller. Je le regarde une dernière fois, puis je me tourne, direction la mer. Je marche vers la mer. Lentement. Surement. J'admire le paysage une dernière fois, espérant que nous reviendrons vite ici. Je sens quelque chose sur ma jambe. Je suis tout près de l'eau. Je vais bientôt pouvoir y aller. Je regarde le paysage une dernière fois, puis je m'engouffre dans l'eau.

Vu ma taille, je suis submergé par l'eau bien rapidement. Je ne me débat pas. Mon corps coule. J'atteindrais bientôt le fond. Etrangement, je n'ai pas peur. Je n'ai aucune appréhension. Peut être est-ce le fait que j'ai déjà vécu ça, ou peut être que je suis habitué à mourir. Je ne sais pas. Je ne veux pas savoir. Mes yeux sont fermés depuis que je me suis laisser couler. Je me sens bien. Je me sens fatigué. Je m'endors, là, au milieu de la mer ...
avatar
Luna

Messages : 54
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 22
Localisation : Argenteuil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Gordon Blake le Mer 12 Mai - 14:11

Je vis alors le Colonel et les deux arrogants commencer un semblant de dispute. Leon y avait coupé court presque immédiatement. Il nous dit ensuite qu'il ne souhaitait plus nous envoyer dans un autre monde, ce qui était compréhensible, vu le formidable esprit d'équipe qui régnait. C'était franchement stupide de répondre aux provocations du Colonel, mais tout aussi méprisable de les provoquer pour le Colonel. L'homme masqué avait tenté de les raisonner avec un ton autoritaire qui me surprit. Cet homme qui semblait si effacé depuis que nous nous étions réveillés dans la tour avec Esbald et consultait quasiment systématiquement ses cartes, il avait brutalement changé. Mais quelques minutes après, il eut à nouveau son air effacé et vide d'origine. Etrange. Vraiment ... Qu'est-ce qui était à l'origine de son changement brutal de caractère ?

Leon nous dit alors que pour aller vers notre prochain monde -il n'avait par ailleurs pas pris la peine de préciser lequel suite aux ... "votes" que nous avions faits-, nous allions devoir nous ... noyer. C'était un moyen plutôt étrange pour voyager entre les mondes, mais il était possible que le moyen de s'y rendre diffère selon le monde dans lequel l'on va. Enfin, j'aurai des réponses assez tôt.

Marchant lentement sur la plage, je me dirigeai vers la plage et glissa lentement vers le fond de l'eau. Voyons voir dans quel monde nous allons atterrir ...
avatar
Gordon Blake

Messages : 59
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Léon Vogüé le Mer 12 Mai - 16:24

 Le prodigieux peintre, soulagé, les avez vu s'immerger les un après les autres dans l'eau. Il était soulagé, mais très inquiet. Est-ce que ça va allez, se disait-il. Ils n'ont pas encore compris les tendants et les aboutissant de ce qui les attendaient. Aucune importance... Il fallait faires avec, maintenant. Il était trop tard. Mais pourtant, il se sentait tout de même de répondre. De répondre à la question. Alors que Alberich s'immergeait dans l'eau, voyant combiens il était perdu, pris par une conscience tierce, il comme le réveilla juste avant qu'il ne rentre dans le vortex d'eau lui criant :



(La musique ne s'affiche pas ? Téléchargez-la ici : http://bluelaguna.net/downloads/mp3s/shin-megami-tensei-nocturne-ost-soundtrack/107+Tokyo+Conception.mp3)

ALBERICH !... Tout ce qui est réel, est-il véritable ?

 Il n'eût le temps de réaliser la considéraiton de ces mots et à quoi ils étaient adressé, qu'il fût dans le vide, comme si le sol sableux de la mer n'avait jamais existé au devant de l'océan, et il s'engouffra plus proffondément encore avec les autres, vide. Pourtant, pas juste Alberich, mais tout les autres, entendirent dès lors la voix du peintre qui venait à eux, qui s'adressait à eux, murmurait dans leur tête, d'une manière d'une immersion transcendantale. Ils se sentaient étrange. Ce n'était pas vraiment la sensation d'être submergé, et en même temps... Ils coulaient plus proffondément. La lumière au-dessus d'eux devenait plus claire... Ils ne pouvaient plus respirer... Léon parlait :

 "Ceci... Est votre destinée, votre combat, ou votre volontée. Vous devez y parvenir... Vous devez faires attention. Vous devez survivre. Mille épreuves vous attendent. Ceci est le lieu où vous voulez êtres... Votre ultime destinée ! Bravez les dangers, soyez forts et surtout solidaires. Un jours, vous comprendrez... En attendant ce jours..."

 Dehors, dans la nuit noire éclairée par la lumière distordue, Léon Vogüé se tenait droit, fixant la rive et la lumière, le regard fier. Il fît de grands gestes de la main, et la lumière obéit. La lumière s'aggrandie, pris des formes diverses, se condensa et s'illumina toujours plus. Chacun des héros semblaient la voir dans leur esprit. Bientôt, une légère douleur se fît ressentir. Puis, un étouffement, sûrement normal vu qu'ils ne pouvaient plus respirer. Ils se sentirent éreinté de plus en plus... Toujours plus proffondément, toujours plus noir mais à la lumière toujours plus vive... Tout pris fin dans un flash, puis le noirs. Une douleur soudaine, très puissante, qui se manifesta en eux de manière violente l'espace d'un instant. Extrêmement désagréable, comme un vil marteau du jugement s'écrasant sur eux de manière terrible; elle fût suivie par le noir total.





Vous êtes morts. Le RP prend fin ici !








... Just kidding. Rendez-vous au Chapitre 2.
avatar
Léon Vogüé

Messages : 12
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1 ~ La Croisée des Chemins

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum